Touraine : le succès du "slime" fait le bonheur de l'entreprise Cléopâtre à Ballan-Miré

3 décembre 2017 à 6h43 par Rédaction Alouette

<p><span style="color:rgb(0, 0, 0); font-family:arial,helvetica,sans-serif; font-size:14px">Le "slime", la pâte élastique et visqueuse que fabriquent les enfants à base de la presque centenaire colle blanche "Cléopâtre", a fait un retour en force chez les jeunes, faisant bondir l'activité du fabricant de la célèbre colle, installé près de Tours.</span></p>

ALOUETTE

Le "slime", la p�te �lastique et visqueuse que fabriquent les enfants � base de la presque centenaire colle blanche "Cl�op�tre", a fait un retour en force chez les jeunes, faisant bondir l'activit� du fabricant de la c�l�bre colle, install� pr�s de Tours.

Dans le hall de l'entreprise situ�e � Ballan-Mir�, le parfum ent�tant d'amande enivre et ram�ne imm�diatement � l'enfance. Sur une vieille affiche, on peut lire : "Cl�op�tre 1�re de la classe depuis 1930". R�f�rence � cette colle qui a accompagn� de nombreuses g�n�rations d'�coliers.

Des petits pots blancs avec leurs capuchons orange �quip�s d'une spatule sont soigneusement rang�s sur des �tag�res. Ils font toujours partie des produits phares de la marque. Mais depuis peu, ils partagent la vedette avec les kits de fabrication de slime, aux titres �vocateurs: "Morve de licorne", "Cerveau de Martien" ou encore "Crotte de nez de vache".

"Pour faire le slime, il faut de la colle, type � bois blanche ou transparente, � base d'alcool polyvinylique, et de l'eau. On les m�lange avec une solution contenant du borax, appel�e aussi +produit magique+, mais �a peut �tre de la lessive ou des solutions pour nettoyer les lentilles optiques. On peut ajouter des colorants, voire des paillettes", explique Alexandre Marionnet, directeur de Cl�op�tre.

Un retour en gr�ce

La fameuse p�te g�latineuse avait connu son heure de gloire en 1984 avec le film Ghostbusters (SOS Fant�mes), d'o� est tir� son nom, d�riv� d'un des fant�mes du film, "Slimer".

Elle est revenue sur le devant de la sc�ne aux �tats-Unis d�s novembre 2016 gr�ce � des vid�os post�es sur Youtube par des pr�-adolescents fiers de leur cr�ation. D�but 2017, les jeunes Fran�ais s'y mettent � leur tour, et, depuis f�vrier, le ph�nom�ne ne faiblit pas.

"Nous l'avons assez vite accompagn�, ce qui nous a permis finalement de nous l'approprier. Dans la t�te des utilisateurs, qui sont majoritairement coll�giens, le slimeest associ� � Cl�op�tre, la colle qu'ils utilisent depuis le d�but de leur scolarit', analyse Alexandre Marionnet.

Comme une start-up

La "community manager" de l'entreprise a tr�s vite identifi� les principaux relais d'influence et leur a envoy� des pots de colle liquide classique, et cela a fait rapidement boule de neige.

Rachet�e moribonde en 2000, l'entreprise Cl�op�tre, qui affichait en 2002 un chiffre d'affaires de 700.000 euros, table sur 5,8 millions d'euros pour 2017.

Le directeur de la PME garde pourtant la t�te froide malgr� la croissance vertigineuse du chiffre d'affaires. Depuis quelques mois, plus de 1% chaque semaine. Plus de 43% pour la seule ann�e 2017.

Amazon, le g�ant am�ricain du commerce en ligne, vient de commander 40.000 litres de colle, l'�quivalent du stock �coul� en 2016. Pour faire face, les effectifs ont bondi de 18 � 33 salari�s en moins d'un an et l'usine, qui vient de passer en 2x8, tourne m�me le weekend.

Pr�s de 400.000 euros ont �t� investis, dans une machine � dosage, des cuves et des outils informatiques pour mieux suivre les tendances. L'entreprise a par exemple analys� les ventes du "Rainbow Loom", accessoires en plastique, � base principalement d'�lastiques, ou du "hand spinner", jouet tournant, pr�c�dents succ�s commerciaux dans le secteur des loisirs cr�atifs.

"Depuis f�vrier 2017, on travaille comme une start-up !", explique Alexandre Marionnet, conscient que le ph�nom�ne slime faiblira... mais les b�n�fices engrang�s sont d�j� consid�rables.

"Nous n'aurions jamais eu les moyens de nous offrir une telle campagne publicitaire. Gr�ce au slime, la colle, qui �tait un peu consid�r�e comme d�su�te, apr�s 87 ans d'existence, est entr�e dans la modernit� aupr�s des adolescents et des adultes. Nous pensons d�velopper maintenant de nouvelles p�tes � jouer pour enfants", ajoute-t-il.

Avec AFP