Variant britannique du coronavirus : un cluster en Bretagne

7 janvier 2021 à 16h30 par Arnaud Laurenti

Deux "clusters à risques" du variant britannique du coronavirus, plus transmissible et qui inquiète la communauté internationale, ont été détectés en France, en Bretagne et en Ile-de-France, a indiqué jeudi le ministère de la Santé.

ALOUETTE
Crédit: Unsplash

Au total, 19 cas de contamination par ce variant sont pour l'instant avérés dans toute la France, ainsi que trois autres par un variant différent initialement repéré en Afrique du Sud, a précisé le ministère dans un communiqué.

9 cas en Bretagne

Concernant le cluster identifié en Bretagne, il se situe au sein d'une unité de soins de longue durée du pôle gériatrique rennais de Chantepie. Dans un communiqué, la Direction Générale de la Santé précise qu'au total 9 personnes (7 résidents et 2 professionnels) présentent une forme variante du virus. L'Institut Pasteur doit confirmer ces résultats d'ici le début de semaine prochaine.

L'ARS Bretagne a décidé la suspension les visites et les sorties ainsi que des activités au sein de l'établissement.

L'ensemble des résidents positifs ont été transférés "dans un secteur dédié" et les professionnels infectés ont été placés à l'isolement à leur domicile. 

Un nouveau dépistage massif sera réalisé dans 7 jours.

Plusieurs études indique que le variant britannique est plus contagieux que la souche d'origine : de 50 à 74% selon l'une delles.

(avec AFP)