Volley : la coupe de France attribuée à Poitiers après le forfait de Tours

30 septembre 2020 à 6h06 par Bastien Bougeard

La Fédération française de volley a décidé d’attribuer la coupe de France sur tapis vert au stade Poitevin au détriment de Tours. Le TVB va devoir aussi payer une amende.

ALOUETTE
Crédit: Archive

La coupe de France de volley a finalement connu son dénouement ce 29 septembre. La Fédération française de volley a décidé d’attribuer la coupe au stade Poitvein sur tapis vert. L’autre finaliste, Tours, doit s’acquitter d’une amende de 7 500 euros après avoir refusé de se déplacer.

Tours ne s’est pas déplacé en invoquant le contexte sanitaire

Tout démarre le 25 septembre, quand Paris et Toulouse doivent déclarer forfait en raison de cas de Covid dans ses rangs. La finale doit donc se jouer à Toulouse entre Tours et Poitiers. Mais le TVB, qui était tenant du titre annonce à son tour qu’il ne disputera pas la finale face au stade Poitevin. C’est là que la polémique démarre. Le président tourangeau Yves Bouget annonce le soir-même au quotidien L’Équipe les motifs de ce forfait. Il invoque le contexte sanitaire : « On ne peut pas jouer dans un palais des sports qui a été le lieu d’un cluster. Les garanties de sécurité sanitaire que j’ai demandées ne m’ont pas été fournies, je ne peux pas en tant qu’employeur prendre la responsabilité de mettre en danger mes salariés ».

Le TVB envisage de faire appel

Le 26 septembre, c’est le président de la fédération française de volley qui entre en scène. Éric Tanguy décide d’annuler le final 4 et dit regretter : « Le manque de discernement du club champion de France en titre qui contribue à nuire à l’image du volley qui doit pourtant rester uni en ces temps incertains ». Après cette énième polémique dans le monde du volley français, la fédération a donc décidé de sanctionner Tours et récompenser Poitiers. Le TVB envisage de faire appel de cette amende, le bureau du stade Poitevin doit lui se réunir pour décider d’accepter ou non le trophée. Si le SPB86 l'accepete, ce sera la troisième coupe de France du club après 1996 et 2002.