Volley : une des meilleures équipes du monde vient à Tours

11 décembre 2019 à 5h00 par Bastien Bougeard

Pour son premier match à domicile en Ligue des champions, le Tours Volleyball accueille Pérouse. Les Italiens sont un des prétendants au titre et comptent dans leur rang le meilleur joueur du Monde.

ALOUETTE
Le Polonais Wilfredo Leon vient à Tours pour disputer la Ligue des champions avec l'équipe de Pérous
Crédit: Facebook-Fédération polonaise de volleyball

C’est un sommet qui vient ponctuer une année 2019 faste pour le Tours Volleyball. On pourrait dire que c’est même un cadeau de Noël en avance. Les champions de France accueillent Pérouse ce 11 décembre pour la deuxième journée de Ligue des champions à 20 heures.

Un duel déséquilibré

Ne nous mentons pas, le TVB ne part pas favori. Après un début de championnat de Ligue A en mode diesel (dernier après 3 journées, 2e après la 11e journée), la Ligue des champions n’est plus forcément un objectif prioritaire du TVB. « Ça fait mal au cœur, admet Pascal Foussard le manager du club. Mais aujourd’hui nous ne sommes pas en mesure de rivaliser avec Pérouse. Ils ont le budget pour attirer des stars. » Le duel s’annonce donc en faveur des Italiens. « Là, il va falloir prendre du plaisir et donner du plaisir aux spectateurs, poursuit le manager. C’est une belle affiche, si nous arrivons à les bousculer pendant un ou deux sets, ce sera très bien. En face, il y a quatre des meilleurs joueurs du monde. » 

Le meilleur joueur de la planète face à Tours

Parmi ces pointures, il y a le Cubano-Polonais Wilfredo Leon qui est décrit tout simplement comme le meilleur joueur de la planète. Pour vous présenter le garçon, il fait plus de deux mètres pour 85 kilos. Et lorsqu’il est en extension en attaque (en l’air, si vous préférez), il peut s’élever à 3 mètres 80 de hauteur. « Il a une présence physique impressionnante, c’est une force de frappe éblouissante, c’est ce qui se fait de mieux au Monde. » Wilfredo Leon a d’ailleurs donné le tournis à l’équipe de France. D’abord lors des matchs de qualification aux Jeux olympiques « J’y étais et il était particulièrement en forme, se remémore Pascal Foussard présent sur le banc lors de ce match. J’espère qu’il sera plus calme. » Puis il avait privé les Bleus d’une médaille de bronze lors du dernier euro à l’AccorHotel Arena.

Un atout pour le rayonnement du club

La saison passée les Tourangeaux avait croisé le fer avec Pérouse pour une très honorable défaite 3 sets à 1. Recevoir une deuxième fois l’équipe en l’espace de deux saisons doit permettre au club de mieux rayonner. « C’est important pour le rayonnement vis-à-vis de nos partenaires, précise Pascal Foussard. C’est une réelle vitrine pour notre club. » Les Tourangeaux vont devoir tout de même batailler s’ils ne veulent pas se faire corriger à domicile. Après une défaite inaugurale contre Varsovie, Tours pointe à la dernière place du groupe et il sera difficile de passer en quart de finale : « Nous avons un bel effectif, mais les meilleurs joueurs mondiaux se concentrent entre six clubs en Europe, soupire Pascal Foussard. Il va falloir maintenant que certaines collectivités nous aident si nous voulons jouer à fond la Ligue des champions. »