À Brest, des soutiens-gorge transformés en masques

26 mars 2020 à 9h35 par Arnaud Laurenti

L'entreprise de confection de lingerie de luxe Empreinte, basée à Brest, s'est lancée dans la confection de masques en tissu pour les salariés d'associations d'aide à domicile.

ALOUETTE
Crédit: Facebook | @Empreinte.eu

Bien que la production tourne au ralenti ces derniers jours, Empreinte s'est lancée dans la confection de masques de fortune en réutilisant les bonnets de soutiens-gorge dédiés à la pratique du sport. "Ce ne sont pas des masques homologués (...) ce sont des petites barrières", précise Magalie Le Banner, directrice commerciale, marketing et création, d’Empreinte dans les colonnes de Ouest France.

Répondre à un besoin urgent

L'entreprise a répondu à l'appel lancé par plusieurs associations du Finistère, principalement d'aide à domicile, confrontées à une pénurie de masques. Pour la société, pas question d'en faire une opération de communication puisque les masques en question ne sont destinés qu'à répondre à la demande spécifique des associations qui l'ont sollicitée. "Nous ne souhaitons pas en réaliser pour les particuliers et surtout pas en faire commerce", explique Magalie Le Banner.

En Haute-Vienne, une couturière et ses proches se sont également lancés dans la confection de masques afin de répondre aux besoins de certaines professions.