Infos

Couvre-feu en Indre-et-Loire : quelles mesures entrent en vigueur ?

23 octobre 2020 à 11h00 Par Bastien Bougeard
Le port du masque devient obligatoire dans les 22 communes de la métropole de Tours.
Crédit photo : B.Bougeard | Alouette

À partir du 24 octobre minuit, plus de 600 000 habitants d’Indre-et-Loire devront respecter le couvre-feu. La mise en place du couvre-feu entraîne une série de mesures pour limiter la propagation de la Covid-19.

600 000 habitants d’Indre-et-Loire vont devoir respecter pour plusieurs semaines le couvre-feu. La décision a été officialisée ce 22 octobre par le Premier ministre Jean Castex au cours d’une conférence de presse. La préfecture détaille les mesures qui doivent accompagner les habitants du département.

Pas de déplacements entre 21 heures et 6 heures, sauf dérogations

Il ne sera pas possible de se déplacer dans tout le département à compter du vendredi 23 octobre à minuit. Le non-respect de cette règle sera sanctionné d’une amende de 135 €, 3 750 € en cas de récidive. Comme pour le confinement, il est possible d'y déroger au moyen d'une attestation. Ces exceptions sont : 

- Les déplacements pour raisons médicales (se rendre chez le médecin, à la pharmacie de garde ou l’hôpital, se déplacer pour des soins ne pouvant être assurés à distance).

- Les déplacements pour raisons professionnelles. Dans ce cas, un justificatif de l’employeur est suffisant et remplace l’attestation.

- Les déplacements liés à des transferts ou transit en avion ou train : le billet faisant foi doit être présenté en plus de l’attestation.

- Les déplacements pour motif familial impérieux (assistance aux personnes vulnérables ou précaires, gardes d’enfants, proche dépendant).

- Les déplacements de personne en situation de handicap et leurs accompagnants.

- Les déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.

- Les déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

- Les déplacements pour sortir son animal de compagnie dans un rayon d’un kilomètre.

Fermeture des bars pour trois semaines minimums

Une semaine après avoir été contraint de fermer à 22 heures, les cafés et les bars doivent cette fois-ci baisser le rideau une bonne fois pour toute et pour au moins 3 semaines. Les restaurants eux pourront rester ouverts jusqu’à 21 heures, à condition d’appliquer un protocole sanitaire strict (pas plus de six personnes à table, un mètre de distance entre les chaises tenue d’un registre des contacts). 

Les livraisons peuvent se poursuivre après 21 heures. Les salles de jeux devront fermer à compter de ce samedi tout comme les gymnases et les piscines (sauf pour les scolaires, les sportifs de haut-niveau et les sportifs professionnels). Les établissements recevant des salons et des foires doivent aussi fermer. Les lieux qui restent ouverts devront assurer le respect d’une jauge de densité de 4 m² par personne. Concernant les marchés ou les manifestations, aucun changement n’est à signaler.

Le port du masque obligatoire dans la métropole de Tours

Autre changement, le port du masque devient obligatoire dans l’ensemble de la métropole de Tours, soit 22 communes : Ballan-Miré, Berthenay, Chambray-lès-Tours, Chanceaux-sur-Choisille, DruyeFondettes, Joué-lès-Tours, Luynes, La Membrolle-sur-Choisille, MettrayNotre-Dame-d’Oé, La Riche, Parçay-Meslay, Rochecorbon, Saint-Avertin, Saint-Cyr-sur-Loire, Saint-Étienne-de-Chigny, Saint-Genouph, Saint-Pierre-des-Corps, Savonnières, Tours et Villandry. Cette obligation s'applique à toutes les personnes de plus de 11 ans, à tous les moments de la journée et concerne tout l’espace public.

Le télétravail fortement recommandé

La préfète d’Indre-et-Loire, Marie Lajus recommande fortement aux entreprises de mettre en place le télétravail, ou un système d’horaires différenciés quand cela n’est pas possible. Enfin, elle appelle tous les habitants à limiter au maximum les rassemblements dans la sphère privée.