Covid-19 : la vaccination ouverte aux 50 ans et plus ce lundi

10 mai 2021 à 6h35 par Arnaud Laurenti

Nouveau coup d'accélérateur sur la vaccination contre le Covid-19, ouverte lundi à toutes les personnes âgées de 50 ans et plus ce lundi. Dès le 12 mai, toutes les personnages majeures pourront également se faire vacciner à condition qu'il reste des créneaux libres.

ALOUETTE
Crédit: Unsplash

Dès ce lundi, tous les Français âgés de 50 ans et plus peuvent se faire vacciner sans condition, cinq jours plus tôt qu'initialement prévu.

À partir de mercredi, les injections seront en outre accessibles aux 18 ans et plus lorsqu'un créneau sera disponible la veille pour le lendemain, sur les plateformes de prises de rendez-vous comme Doctolib, afin de ne gâcher aucune dose.

Mais la campagne fait face à plusieurs écueils, notamment la défiance persistante à l'égard du vaccin AstraZeneca, dont seulement 75% des doses reçues ont été injectées selon des chiffres arrêtés dimanche dernier.

Soucieux d'amplifier la cadence, le Premier ministre Jean Castex a rappelé samedi l'absence de "danger" lié au vaccin anglo-suédois pour les plus de 55 ans auxquels il est réservé.

Comment trouver un créneau disponible ?

Lancé début avril, et depuis devenu un outil indispensable dans la stratégie de vaccination du gouvernement, le site Vitemadose de Covidtracker, permet de trouver les créneaux de vaccination disponibles près de chez soi. Le site utilise les données fournies par les différentes plateformes comme Doctolib ou KelDoc, et permet de simplifier la recherche des personnes souhaitant obtenir un rendez-vous. Le site a d'ailleurs été conseillé par le Chef de l'État en personne.

Il est également possible d'utiliser l'application Vitemadose (sur Android et iOS) ainsi que le site officiel du gouvernement sur Santé.fr, qui utilise désormais les mêmes algorithmes que Vitemadose. Ces deux sites devraient donc permettre, dès le 12 mai, de trouver un créneau de vaccination encore libre pour le lendemain.

À noter que si toutes les personnes majeures pourront se faire vacciner à compter du 12 mai, cela concerne uniquement les cas où des créneaux de vaccination sont disponibles.

Autrement, la vaccination sera élargie à tous les majeurs à compter du 15 juin.

Vingt millions

"Les autorités sont toutes unanimes, en France comme ailleurs", a-t-il souligné, appelant la population à se faire "vacciner avec tous les vaccins, en particulier avec l'AstraZeneca".

Au total, l'AstraZeneca a entraîné "30 cas, dont 9 décès" de thromboses rares en France, sur plus de 3 855 000 doses administrées au 29 avril, selon l'Agence française du médicament (ANSM).

Si l'objectif fixé par le gouvernement de 30 millions de Français vaccinés mi-juin reste incertain, la barre des 20 millions de personnes ayant reçu au moins une injection mi-mai (contre plus de 17,8 millions actuellement) devrait être atteinte "le 17 mai", estime le patron de Doctolib, Stanislas Niox-Chateau.

Selon lui, "on vaccine désormais à flux tendu" mais "le facteur limitant reste le nombre de doses". Autre frein, la vaccination "deux à trois fois" moindre "les week-ends et les jours fériés", une tendance à combattre à l'approche de plusieurs ponts (Ascension, Pentecôte), a-t-il insisté, appelant aussi à se "reposer davantage" sur les médecins libéraux et les pharmaciens.

(avec AFP)